Dernières infos

Vendredi 15 : Navigation : C’est reparti ! CA Y EST
Après quelques jours d’hésitation la préfecture vient d’autoriser explicitement la navigation dans notre département.
Tout le détail dans le dernier arrêté préfectoral.
La navigation est donc autorisée mais avec la restriction de 100 km du lieu de résidence.
Bon retour en mer et restez prudent

 

Jeudi 14 mai : Il faudra encore patienter un peu avant de pouvoir retourner en mer.
Vous trouverez ici le décret 548 du 11 mai 2020 sur les règles du déconfinement dont l’article 9 concerne les plages, les activités nautiques et la plaisance.
Au titre de l’état d’urgence sanitaire, le dispositif retenu prévoit que les activités nautiques et de plaisance et les accès aux plages sont interdits, sauf dérogation accordée par le préfet de département sur demande des maires concernés. Il a été confirmé hier soir que cela s’appliquait bien aussi à la plaisance au sens large.Le Syndicat mixte des Ports de Loire Atlantique, à qui le département a transmis la propriété de ses ports, a fait une demande conjointe avec le Département pour demander au Préfet de Loire-Atlantique de prendre un arrêté dérogatoire de réouverture à la navigation sur nos ports. L’idée étant que, comme pour les plages de certaines communes du Département, un arrêté soit pris rapidement, notamment avant ce week-end.

 

Mercredi 13 mai : La navigation de plaisance est finalement interdite ! La FIN interpelle Matignon. (Retrouver l’intégralité de cet article ici)


Peut-on oui ou non sortir un bateau du port et aller naviguer ? La grande majorité des plaisanciers avait cru comprendre oui, à partir du 11 mai. Le « Deconfinement-Day » était très attendu et, malgré des conditions météo musclées en Atlantique, certains en avaient déjà profité pour mettre les voiles.
Sauf qu’en avoir le droit formel n’est finalement pas si évident ! Et même pas évident du tout, du tout : à la lecture de l’article 9 du décret du 11 mai paru au Journal Officiel (1), on peut lire très simplement que « la navigation de plaisance est interdite. »

 

Vendredi 8 mai : À partir du lundi 11 mai 2020, dans le respect des dispositions gouvernementales en vigueur, la pratique des activités nautiques en mer est de nouveau possible sur la façade atlantique.

Avant de reprendre la mer, après plusieurs semaines d’inactivité, il est essentiel que chaque usager se soit assuré, au préalable, de sa bonne forme physique, de sa maîtrise des règles de navigation et du bon état général de son matériel.

Pour vous, pour les autres usagers et pour les équipes de secours qui seraient amenées à intervenir, soyez prudents, soyez responsables !

Le vice-amiral d’escadre Jean-Louis Lozier, préfet maritime de l’Atlantique, tient à souligner le comportement civique remarquable de l’immense majorité des pratiquants d’activités nautiques en Atlantique qui ont différé leur sortie en mer pendant la période de confinement, afin de se protéger et de ne pas exposer davantage les personnels de secours et de santé.

Le préfet maritime de l’Atlantique appelle les usagers qui souhaiteront reprendre une activité nautique à partir du 11 mai 2020 à adopter un comportement responsable, basé sur la prudence, la vigilance, le respect strict des consignes de sécurité et des règles sanitaires de protection contre le Coronavirus COVID-19 en vigueur, ainsi que la protection de l’environnement et la bonne connaissance du milieu marin.

Pour évoluer en sécurité en mer, dans le respect des autres usagers, la préfecture maritime de l’Atlantique tient à rappeler quelques règles essentielles :

• Informez-vous sur les conditions météorologiques et les données liées à la marée (horaires, coefficient, force des courants dans la zone), même à faible distance des côtes ;

• Disposez en permanence d’un moyen de communication : VHF ou téléphone portable dans une pochette étanche ;

• Prévenez un proche à terre de l’heure de votre départ et de votre heure de retour estimée (et l’informer de tout changement de programme afin d’éviter inquiétudes et fausses alertes) ;

• Équipez tous les membres d’équipage et/ou les passagers de gilets de sauvetage ou vêtements à flottabilité intégrée (VFI) dès la montée à bord et durant toute la navigation. L’expérience prouve que le gilet de sauvetage sauve des vies !

• Disposez d’équipements adaptés aux conditions environnementales : en cette période de l’année, le différentiel de température entre l’air et l’eau peut être important et conduire à des accidents graves en cas d’homme à la mer.

Par ailleurs, en cas d’urgence en mer, chaque minute compte. Le premier réflexe de toute personne victime ou témoin d’un accident en mer doit être de contacter un Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) au 196, le seul numéro national d’urgence dédié au sauvetage en mer et gratuit. En mer, le canal 16 de la radio VHF vous relie directement à un CROSS.

Le Ministère de la transition écologique et solidaire met à votre disposition des fiches d’information sur l’essentiel de la réglementation de la plaisance. N’hésitez pas à vous y référer avant de partir en mer : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/fiches-dinformation-et-editions-navigation-plaisance-et-des-loisirs-nautiques.

Dans les ports comme en mer, les gestes barrières et la distanciation sociale restent de mise. Retrouvez les dernières consignes à jour en matière sanitaire sur le site dédié : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Enfin, en cas de doute ou de questions, n’hésitez pas à contacter la délégation à la mer et au littoral (DML) de votre département.

Jeudi 7 mai : A la suite de la conférence de Presse donnée par le Premier ministre aujourd’hui, la FIN s’est entretenue à nouveau avec le Secrétaire Général de la Mer, Denis Robin. Ce dernier a confirmé qu’il adresserait une instruction aux Préfets pour que tous les arrêtés interdisant la navigation soient levés dès lundi.

Très attendue, il s’agit d’une très bonne nouvelle qui va pouvoir libérer la pratique.

La FIN souligne également l’important travail réalisé par les élus. Parlementaires, Présidents de régions, de départements, d’intercommunalités, maires… tous les représentants des territoires maritimes ont porté avec force la demande du retour sur l’eau. Au sein de la Confédération du Nautisme et de la Plaisance, les représentants des ports de plaisance, des sports nautiques ou des plaisanciers, ont su aussi se rassembler pour parler d’une même voix et porter la légitime attente des 11 millions de Françaises et de Français qui pratiquent une activité nautique.

Mercredi 6 mai : Le préfet du Morbihan favorable à une réouverture progressive des pontons dès le 11 mai – Voir article sur V&V – lien ici

Samedi 02/05 :  ( article dans V&V du député du Morbihan, Jimmy Pahun) Retour au port de départ le soir ?
« Rien n’est encore tranché mais il me semble évident que dans un premier temps la navigation ne pourra se faire de ports en ports, précise le député. Jusqu’à début juin, les sorties en mer se feraient donc à la journée avec retour au port de départ le soir ».
« Ça ne serait pas raisonnable de laisser s’installer une ruée vers des petits ports, dans les îles notamment. Cela me semble évident qu’il faut dans ce premier temps préserver les villes et de tels territoires ».
« L’exemple des Australiens qui ont limité le nombre d’équipiers à bord, avec 4 m² minimum par personne à bord, me semble bon aussi. Il faut y réfléchir en tous les cas. Inutile de préciser aussi que cette pratique de la voile, sur l’ensemble du territoire des ports, devra s’accompagner du respect absolu de l’ensemble des gestes et des pratiques de précaution en application partout ailleurs ».

Jeudi 30/04 : Le retour à la normale sera lent. Quant aux activités nautiques, aucune décision ne sera prise avant « dix jours ». Soit le 10 mai…
– Retrouver l’article dans son intégralité sur le site de « L’écho de la presqu’île » ici.

– Document (FFV)  au sujet de la reprise des activites des clubs, à télécharger ici

Share on Facebook
Facebook

Partager cet article

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.