l’ADN de la SRT, c’est le plaisir sportif et convivial de régater ensemble

Assemblée générale de la Société des régates de La TURBALLE

« l’ADN du club, c’est le plaisir d’être sur l’eau, de naviguer en flotte , de régater pour progresser, de partager des moments de convivialité »

Avec un effectif de 200 adhérents et une moyenne de 23 bateaux alignés à chaque régate, la SRT étonne dans le monde de la voile et fait des envieux.

Quelle est la recette de ce dynamisme s’interroge-t-on du côté des instances fédérales de la FFV? Le président Eric Dugas a apporté la réponse samedi à l’assemblée générale de la SRT en rappelant le cap suivi et en annonçant que l’objectif restait le même:  » le plaisir d’être sur l’eau, de naviguer en flotte , de régater pour progresser, de partager des moments de convivialité: voila l’ADN du club. »

 Il suffisait de voir défiler le diaporama des régates et des grands moments qui ont marqué la vie du club en 2015 pour comprendre la réalité de ce vécu. La météo a aussi été assez favorable. Sur les 15 régates inscrites au calendrier, 11 ont été disputées, les conditions météo ont contraint à quatre annulations.

Avec une quarantaine de concurrents, la route du sel a été à nouveau une très belle réussite, à la fois sportive, en direction du port de Pornic, et conviviale par l’excellente ambiance de l’escale et la qualité d’accueil de Pornic.

 Subvention municipale:une clarification espérée

Seul bémol pour cette année 2015, le manque d’explication sur la réduction de moitié de la subvention municipale.  » Nous participons pleinement à l’animation du port et de la ville chaque week-end de régate notamment pour une activité de plaisance qui ne demande qu’à se développer. La surprise a été de voir la subvention municipale diminuer de moitié pour l’année 2015. Nous respectons les décisions des élus. Ils assument les choix qu’ils prennent, mais nous nous estimons en droit de demander des explications pour comprendre. Or nous regrettons le manque de clarté dans les relations entre l’office municipal des sports et la mairie. Nous avons interrogé ces deux instances…qui se sont renvoyé la balle. Et nous n’avons pas reçu de vraie explication. On se sent un peu pris entre deux feux. J’espère que pour l’année 2016, tout sera clair notamment sur les procédures et qui est notre interlocuteur… » a déclaré Eric Dugas, président.

Emmanuel Roy, adjoint à la communication, représentant la municipalité avec Catherine Pithois, adjointe au tourisme, a « remercié la SRT pour son implication dans l’animation de la ville, particulièrement à l’occasion des fêtes des 150 ans ». Il a suggéré une régate qui porte le nom de « La TURBALLE » et a assuré « prendre note des remarques sur la subvention ».

 Les actualités du ponton voile

Voici, en bref, l’actualité de l’année sur le ponton voile de la SRT:

– Route du sel:

ce sera le 20 ème anniversaire en 2016. La première avait eu lieu vers Saint Nazaire. Des contacts sont en cours avec la municipalité nazairienne pour y retourner en septembre. Cette « route du sel » marque chaque année la reprise des entrainements après la pause estivale. Un effort particulier de communication sera entrepris pour célébrer cet anniversaire et remercier, en les valorisant, les sponsors et mécènes qui accompagnent le club.

– nouveaux locaux:

après la période de relogement provisoire en « bungalow » pendant les travaux, la SRT a pris possession de son nouveau local (partagé avec le CNT) et est très satisfaite de ses nouvelles installations, fonctionnelles et spacieuses.

– administrateurs:

la vie d’un club, c’est aussi tout un travail administratif et de gestion, de préparation des dossiers et d’anticipation des projets. Le conseil d’administration s’est réuni huit fois. Le président Eric Dugas a remercié l’équipe qui travaille à ses côtes dans la même ambiance de sérieux et de convivialité.

 – Participation aux réunions:

La SRT n’est pas un club hors-sol. Elle est fortement impliquée dans la vie turballaise et participe aux réunions de l’office municipal des sports, de l’accueil des villes françaises pour se présenter aux nouveaux arrivants, aux réunions préparatoires aux animations et festivités de la commune (particulièrement les 150 ans l’an dernier).

 – Corsaires:

Les corsaires apprécient la logistique de la SRT et ont redemandé pour organiser sur notre plan d’eau leur challenge de l’Atlantique.

– Trophée SNSM:

organisé en alternance avec Piriac, la régate aura lieu le dimanche 13 mars 2016 sur le plan d’eau turballais.

 – Croisière de Pen-Bron:

la SRT a une part très active dans cette croisière qui permet à des handicapés de vivre un week-end sur la mer. Nombre d’adhérents du club y participent avec leurs bateaux et prennent des passagers à bord. L’équipage du bateau comité de la SRT est aussi impliqué avec la responsabilité des pointages de la flotte.

 – instructions de course et projets

1) IC : pas de changement important après discussion en Conseil d’administration. Pour le classement général, il y aura prise en compte de toutes les régates et il sera appliqué une pénalité d’un groupe en cas de non présentation de la carte HN.

2) Réflexion sur la place des monotypes L et R en GR1 et GR2, ainsi que pour le classement de la RDS. Chaque situation est particulière, selon la météo et le type de bateau. La césure à 17 semble la plus équilibrée pour avoir des groupes qui correspondent à quelque chose. Pour la « Route du Sel » il est prévu de maintenir chacun dans son groupe et de faire, pour la saison, un classement SRT.

« Aucun système n’est parfait, c’est les limites de la course en handicap ou alors il faut faire de multiples classements comme pour le trophée d’automne à la SNT avec en caricaturant un peu entre 3 et 5 bateaux par catégorie » a précisé Eric Dugas en soulignant que cette discussion est régulièrement abordée en conseil d’administration, et que faute de « solution meilleure, on garde celle qui est actuellement appliquée ».

IMG_0019IMG_0033

IMG_0004IMG_0001IMG_0016

 

Share on Facebook
Facebook

Partager cet article

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.