29 concurrents au côtier de la SRT : voiles de la liberté et pavillon en berne

Atmosphère particulière dimanche matin au port de plaisance de La TURBALLE. Les régatiers sont venus en nombre pour disputer le parcours côtier prévu au programme des entrainements d’hiver. Les visages sont graves. Chacun connaît les circonstances et le bilan des attentats qui endeuillent notre pays depuis la nuit de vendredi à samedi.

La régate est maintenue. C’est la meilleure réponse à apporter aux organisations terroristes qui cherchent à nous terroriser. Les voiles de la régate SRT ont claqué comme les « voiles de la liberté ». Et dans le cadre du deuil national, les voiliers ont régaté « pavillon national » en berne.

Les conditions nautiques ont été excellentes avec une brise bien établie qui n’a pas faibli. Par sécurité, en raison de la mer un peu formée, le bateau comité a choisi de donner un départ par catégorie, dans un bel enchainement qui a permis de garder la flotte assez groupée puisque le petits se sont élancés à 10h08, suivis des grands ( 10h15) et des monos (10h23). Les petits ont parcouru 18 miles et le reste de la flotte 24 sur un parcours qui a permis de belles options tactiques en combinant les allures…et la renverse des courants.

Des avaries, sans gravité, ont contraint trois concurrents à l’abandon. Et  le bateau comité victime d’une facétie électrique qui l’a empêché de redémarrer son moteur est rentré au port en remorque, secouru par un concurrent.

Un plantage informatique a empêché le calcul des résultats en direct. Le « bug » a été trouvé, réparé et les classements  établis dans la soirée grâce à l’intervention d’un virtuose du logiciel FREG. Merci à Gilles de « Bleu Cerise ».

Les résultats complets sont en ligne ici

 

Share on Facebook
Facebook

Partager cet article

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.