Régate 27 novembre 2022 – Compte Rendu

Quelle journée!

21 bateaux, petits, minis, et grands, étaient au départ de cette régate du 27 novembre, malgré une météo morose et incertaine. Pluie, mauvaise visibilité, vent, il en faut plus pour décourager nos aventuriers du dimanche.

Il était prévu 15/20 noeuds le matin faiblissant 10/15 à midi, mais c’est finalement un vent moyen à 20 noeuds avec quelques rafales à 30 en vent apparent qui s’est établit sur toute la journée. Le parcours a été raccourci en deux boucles Castouillet et Ile Dumet, et s’est terminé aux alentours de 15h pour tous les concurrents. Personne n’a échappé à l’écopage des fonds à l’arrivée au port…

La journée a été marquée par un homme à la mer, incident qui s’est bien terminé, sans blessés :

En début de course, aux alentours de midi, l’équipage d’un First 31.7 participant à la régate navigue au portant sous GV avec 1 ris et un génois intermédiaire, entre Les Bayonelles et l’Ile Dumet. Profitant d’un affaiblissement du vent, deux équipiers préparent le spi à l’avant, lorsque l’équipage est surpris par une déferlante. Le bateau se couche, la vague submerge le cockpit. Une tête émerge de l’écume du cockpit, une deuxième, mais pas la troisième… « Homme à la mer! Homme à la mer! ». Le skipper qui était à la barre a été éjecté du bateau, plongeon tête la première sans toucher les filières. Son gilet de sauvetage est gonflé, et la tâche jaune fluo s’éloigne dans le sillage.

Son équipage lance immédiatement une procédure MAYDAY sur le Canal 16. Les yeux rivés sur leur capitaine et les oreilles tendues vers la VHF, les 4 équipiers restants gardent un parfait sang-froid. Ils planifient une manoeuvre de récupération, mais elle est risquée en raison de la mer très formée. Il faut prendre son temps, éviter le sur-accident tant au niveau du skipper que du reste de l’équipage, et surtout privilégier la communication VHF pour que l’assistance soit la plus efficace possible. La flash-light du gilet fait son effet et rend le skipper très repérable malgré les creux de vague imposants.

Un mini 6.50 de la flotte SRT arrive sur zone. Il fait une manoeuvre parfaite, donne la bouée au skipper à l’eau, mais au moment où celui-ci va pour accrocher la bouée autour de lui, le vent regonfle les voiles du mini et il est entraîné sous l’eau, alors contraint de lâcher le bout. 

En parallèle sur le Canal 16, le Sémaphore de Piriac et le CROSS Etel guident un bateau de pêche qui s’est dérouté lui aussi. Le First 31.7 confirme régulièrement qu’ils ont toujours un visuel sur l’homme à la mer, et son AIS permet au CROSS d’avoir une position précise. Appliqués à ne pas se faire éjecter à leur tour, tout en tournant autour de leur capitaine, l’équipage voit le bateau de pêche arriver à Mach 12. Quelques mots à la VHF permettent à celui-ci de repérer tout aussi vite le skipper à l’eau. Ils le récupèrent magistralement, et prennent en charge la suite de la procédure avec les pompiers à terre.

Le tout a duré une vingtaine de minutes. 

Le skipper va bien, en légère hypothermie arrivé sur terre, il s’en est vite remis et aucune autre blessure n’est à déplorer. Les membres de l’équipage restants sont rentrés à La Turballe, sans blessés et avec le moral.

Nous saluons le sang froid de l’équipage d’Adlans. Leur connaissance des procédures de sécurité, et tout particulièrement leur maîtrise de la communication VHF, ont permis une prise en charge immédiate de la part des secours, garantissant l’issue que nous connaissons. 

Nous remercions Kir Au Cassis pour son déroutage, sa manoeuvre et sa surveillance sur zone. 

Nous remercions grandement les pêcheurs pour leur récupération impeccable du skipper et sa mise en sécurité à terre. 

Nous remercions les pompiers pour leur relai à terre. 

Et bien sûr un grand merci au sémaphore de Piriac et au Cross Etel pour le commandement des opérations et leur suivi jusqu’après la rentrée des navigateurs à terre. 

Enfin nous avons pu réchauffer les corps et les âmes au pot d’arrivée assuré par Véronique, pour l’annonce des résultats. Toujours dans la bonne ambiance, et cette fois avec une sacrée histoire à raconter…

Résultats

Petits

Grands

Mini

Share on Facebook
Facebook

Partager cet article

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.