Bilan vu par ALAIN – (Régate du 27 novembre)

Retour sur la régate et épilogue .

Tout d’abord, un grand merci à tous pour vos messages et vos pensées de réconfort, après mon repêchage par Alexis et son équipage, patron de pêche à La Turballe, dimanche dernier.
L’accident a été d’une rapidité inouïe, le flot d’écume me recouvrant déjà totalement lorsque j’ai senti la barre s’arracher de ma main alors que je ne voyais déjà plus rien.
Le bateau était donc bien submergé.
Quelques longues secondes roulé dans les bulles puis dans le bleu avant de retrouver la surface, gilet gonflé, à une longueur du bateau.
Pas de panique, je respire, le bateau est bien redressé, entier, tout le monde à bord; j’avais une confiance absolue dans les capacités de l’équipage.
Je ne savais donc pas encore qu’une équipière s’était fortement cognée le genou, était trempée sur elle malgré salopette et veste de quart, une autre le coude.
La suite, vous la connaissez, grâce à la VHF.
Maintenant, 5 jours après, fatigue du contre-coup pendant 2-3 jours pour tout le monde, et amélioration progressive des petits hématomes.
Un tel événement est toujours marquant pour tout le monde, on peut y réfléchir posément.

Sans entamer une discussion ici, on retiendra rapidement côté victime:
Le MAYDAY, la VHF et ses codes, la flash-light, la suffocation dans l’écume des déferlantes et surtout lors de la traction par la ligne de repêchage,
l’ajustement de la sous-cutale du gilet pour son efficacité et pour l’accès facile aux accessoires du gilet, l’activation necessaire de la balise personnelle AIS même en vue des secours,
la rapidité du froid avec le défaut de jugement qui en résulte et l’atteinte sournoise des muscles.

Merci encore à tous les intervenants, de près ou de loin, pour leur compétence et leur attention, au comité et à tout le club pour le soutien ainsi procuré.
À bientôt sur le ponton ou sur l’eau,
Alain et tout l’équipage ADLANS.

Share on Facebook
Facebook

Partager cet article

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.